A jour le mardi 13 novembre 2018

La vie des abeilles au fil des mois

Suivez au fil des saisons la vie des ruchers et des abeilles...

20 novembre 2011, 17h00 8°C

Cliquez pour agrandir l'imageC'est maintenant le repos pour l'apiculteur et les abeilles. Les ruches sont mises en hivernage jusqu'au printemps. Elles ne seront plus ouvertes, seul le contrôle de l'importance des provisions sera effectué, par sou pesage des ruches.

3 février 2012, 16h00, -4°C

Cliquez pour agrandir l'imageLa chaleur de la grappe d'abeilles fait fondre la neige au milieu du toit !

8 octobre 2011, 10h00, 10°C

Cliquez pour agrandir l'imageLe traitement contre l'acarien varroa est terminé, il s'est fait pendant 6 semaines après la récolte. Le traitement est effectué avec du thymol. Une plaque métallique est placée sous la ruche (le fond de la ruche étant grillagé), elle permet de contrôler la chute des varroas morts et d'estimer l'infestation de la colonie. Les petits points marrons foncé sont des varroa.

Le varroa

Cliquez pour agrandir l'imageLe varroa est arrivé d'Asie dans les années 80, aujourd'hui toute les ruches sont contaminées.
On peut voir sur la photo, une dizaine de varroas, on les reconnaît par leur forme ronde bombée avec des pattes sur le devant. Les petits grains orangés sont des pelotes de pollens. Une ruche peut contenir plusieurs milliers de varroa. Le traitement permet de réduire leur nombre à plusieurs dizaines, sans jamais pouvoir l'éradiquer complètement.

15 septembre 2011, 18h00, 25°C

Cliquez pour agrandir l'imageAprès au moins trois semaines de décantation dans les décanteurs inox, le miel est mis en pot. La décantation permet au petites particules de cire et aux bulles d'air de remonter à la surface. Le miel est prêt à être mis en pot.

La mise en pot

Cliquez pour agrandir l'imageLes pots sont remplis au moyen d'une petite pompe doseuse, qui facilite le remplissage notamment pour les petits pots. Le remplissage est plus régulier, et il évite de se "battre" avec le filet de miel entre chaque pot.

8 août 2011, 19h00, 25°C

Cliquez pour agrandir l'imageC'est le moment tant attendu, la récolte des hausses à miel. Après un enfumage léger, les hausses sont posées sur le coté, et à l'aide d'un souffleur électrique, les abeilles sont soufflées entre les cadres.

En route vers la miellerie !

Cliquez pour agrandir l'imageLes hausses à miel sont placées dans la remorque pour être conduites à la miellerie.
Cliquez pour agrandir l'imageLes hausses à miel sont recouvertes d'un linge humide, pour éviter le pillage par d'autres abeilles.
Une hausse pèse entre 10 et 20 kg.
Cliquez pour agrandir l'imageArrivé à la miellerie, les hausses sont rapidement extraites, car le miel encore chaud est plus facile à travailler, il s'écoule avec plus de fluidité.
La miellerie

16 juillet 2011, 16h40, 29°C

Cliquez pour agrandir l'imageLes abeilles ont rempli les hausses, les rentrées de nectar se font moins important, certaines ruches semblent végéter.
La grosse miellée est terminée. La récolte va pouvoir démarrer à la fin du mois.

Cadre de couvain

Cliquez pour agrandir l'imageA l'extrême gauche on peut voir des alvéoles de miel operculées. Vers la droite, ce sont des alvéoles remplies de pollen, de couleur orangé, les alvéoles sont plutôt rondes et remplies au 3/4. Les alvéoles qui semblent vides, ont chacune un oeuf au fond. Plus à droite enfin, des alvéoles de couvain operculées, elles sont légèrement bombées. Et enfin à l'extrême droite encore du couvain, mais celui-ci est réchauffé par les abeilles.

11 juin 2011, 10h30, 23°C

Cliquez pour agrandir l'imageAvec un peu de décalage, la sécheresse de ces derniers mois se fait sentir aujourd'hui.  La grande miellée de juin n'aura pas lieux ! En effet, les fleurs de tilleul n'ont pas donné de nectar, les pluies sont arrivées trop tard.

Les colonies fortes sont rares

Cliquez pour agrandir l'imageMalgré tout, certaines colonies ont stocké de bonnes réserves sur le début de saison. Peut-être que les dernières pluies relancerons une floraison spontanée.

6 mai 2011, 16h30, 27°C

Cliquez pour agrandir l'imageLes colonies sont populeuses, la chaleur est au rendez-vous, l'acacia est en fleurs. Tout est propice pour la miellée d'acacia, les abeilles bâtissent les rayons, et le nectar est déposé dans les alvéoles. Les premières hausses se remplissent.

Les étages s'empilent

Cliquez pour agrandir l'imageLes colonies les plus fortes sont sur trois éléments Warré. Les abeilles commencent à remplir les hausses à miel. Les hausses sont empilées au fur est à mesure qu'elles sont construites et remplies de miel.

10 avril 2011, 13h15, 28°C

Cliquez pour agrandir l'imageLe printemps est déjà bien installé. Les fleurs abondent, merisiers, cerisiers, pissenlits... La chaleurs depuis quelques jours est au rendez-vous.
La mortalité des colonie a été plutôt faible pendant l'hiver. Pour ma part de l'ordre de 7%.

Les abeilles font "la barbe".

Cliquez pour agrandir l'imageLes colonies d'abeilles se sont fortement développées et la place dans les ruches devient limitée. La chaleur est là, et les abeilles s'étalent sur la face avant de la ruche : elles font "la barbe".
Les premiers essaims font leurs apparitions.

5 mars 2011, 18h30, 10°C

Cliquez pour agrandir l'imageC'est bientôt la fin de l'hivernage. Les journées ensoleillées s'intercalent encore avec le froid hivernal. Lorsque la chaleur du soleil se fait sentir, le pollen est rentré de manière plus abondante. Pour le moment, une seule ruche est découverte morte! Le bilan des pertes hivernales se fera dans une quinzaine de jours.

Barquette de Candi bio

Cliquez pour agrandir l'imageJ'ai effectué le pesage des ruches, certaines sont un peu juste en réserves. Pour les ruches les plus fragiles, une barquette de 1,7 kg de sucre de Candi bio vient compléter les réserves de miel.
Rendez-vous en avril...

29 janvier 2011, 16h15, 7°C

Cliquez pour agrandir l'imageEn cette fin janvier, les journées froides demeurent. Les jours se rallongent et malgré le froid les reines ont repris leur ponte.
Au milieu de la journée, si le soleil est au rendez-vous, des abeilles sortent pour un vol de propreté (il n'y pas de toilettes dans les ruches), puis à leur retour, elles sont chargées de deux pelotes jaune, ou ramènent de l'eau.
Ces premiers éléments de base seront nécessaires prochainement à l'élevage du couvain.
J'évalue les réserves de miel en sous-pesant les ruches. La consommation de miel va augmenter afin de maintenir une température nécessaire à l'élevage du couvain.

24 décembre 2010, 12h15, 1°C

Cliquez pour agrandir l'imageL'hiver est là, il commence à neiger. C'est la disette à l'extérieur, les fleurs sont devenues rares et la température a mis tout le monde au repos.

L'activité à l'intérieur de la ruche est au minimum. Les abeilles sont en paix.

Une ruche Warré vitrée

Cliquez pour agrandir l'imageDans les ruches quelques abeilles montrent le bout de leurs antennes à travers la vitre.
        Avec le froid les abeilles sont au repos, elles  se rassemblent pour former une grappe et se tenir chaud. Les stocks de miel emmagasinés jusqu'à la fin de l'automne, fournissent l'énergie nécessaire pour combattre le froid et survivre.


Copyright © 2018. Tous droits réservés.Viva l'abeille - N° SIRET : 484 720 008 00024
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
mardi 13 novembre 2018